Tourisme

Carouge en bref

Carouge compte pas loin de 21'000 habitants. La surface de la commune est de 2,65 km2, et sa plus grande partie est plate, à une altitude de 382 mètres. Elle est surmontée au sud par le plateau de Pinchat, situé à 426 mètres. Abritée par le Mont Salève et baignée par l'Arve qui prend sa source au pied du Mont-Blanc, Carouge est une ville où il fait bon vivre.

Créée au siècle des Lumières, par la volonté du roi de Sardaigne Victor-Amédée III, Carouge fut érigée en ville par lettres patentes royales, le 31 janvier 1786. Elle a été bâtie par des architectes piémontais et a su, jusqu'à aujourd'hui, conserver tout son cachet de la fin du XVIIIe siècle.

Carouge aujourd'hui 

Carouge ne s'est pas endormie pour autant. Son activité se manifeste tant sur le plan culturel, par les nombreuses manifestations qui s'y déroulent tout au long de l'année, que sur le plan économique. Le nombre d'emplois y est en effet pratiquement identique au nombre d'habitants.

Cette situation privilégiée est dûe aux industries qui ont remplacé ses florissantes manufactures du XVIIIe siècle. Sa zone industrielle regroupe de nombreuses d'entreprises actives sur le plan local, régional, national ou international, artisanales, PME et grandes sociétés.

Avec ses places ombragées et leurs magnifiques fontaines, ses restaurants et cafés, ses commerces et boutiques de mode et d'antiquités, ses artisans, industriels et entreprises et ses marchés du mercredi et du samedi matin sur la place du Marché, Carouge est connue bien au-delà des frontières genevoises et suisses pour son charme et son dynamisme.

© Christine Ansermet, Swisspassions.