Carouge s'investit aux côtés des habitants de Dakar | Ville de Carouge

Carouge s'investit aux côtés des habitants de Dakar

La Ville de Carouge alloue, depuis de nombreuses années, près de 1% de son budget de fonctionnement à l’aide aux pays en développement.

La Commission extraparlementaire pour l’Aide au pays en développement (APED), présidée par la conseillère administrative Anne Hiltpold, se réunit ainsi quatre fois par an pour évaluer les demandes de soutien financier à des projets de petite, voire de grande ampleur.

Outre les projets retenus, lors de chaque législature, un projet phare est choisi par la Commission et sa présidence comme symbole de l’action pour l’APED de Carouge. Ce projet emblématique auquel participe activement la population carougeoise est soutenu financièrement durant cinq ans par notre Ville et doit permettre, sur cette durée, d’améliorer concrètement les conditions de vie des habitants d’un pays en développement. Le projet phare 2015-2020 en coopération avec l’association urbaMonde, vient en aide aux groupes d’habitants vulnérables de la banlieue de Dakar et apporte un appui à la reconstruction de leurs logements.

Ce projet de urbaMonde a débuté en 2008 à la suite des inondations répétées des quartiers de Pikine et Guédiawaye, laissant de nombreuses familles sénégalaises sans abri. Ce projet a tout d’abord consisté en l’assainissement et la cartographie du terrain ainsi qu’à la sécurisation foncière de plus de 2400 habitants – principalement des femmes –, grâce à l’appui technique de l’association. Les habitantes se sont ensuite fédérées (Fédération sénégalaise des habitants, FSH) en groupements d’épargne, afin de pouvoir financer la reconstruction de leurs maisons. La Ville de Carouge ainsi que d’autres bailleurs ont alors alimenté le fonds commun permettant des prêts à ces habitantes à un faible taux d’intérêt pour appuyer cette reconstruction. Grâce au soutien de la Ville de Carouge, ce sont près de 300 logements qui ont pu être reconstruits, ces dernières années.

Actuellement, dans sa troisième phase, le projet ambitionne, avec l’appui de la Ville de Carouge, de fédérer environ 5000 femmes en groupements d’épargne et, ainsi, de reconstruire 500 habitats supplémentaires, ces prochaines années.

En consultant les prochains numéros de VivreCarouge, vous découvrirez également la participation active de plusieurs membres de la société civile carougeoise dans ce très beau projet.

Pour en savoir plus sur ce projet ou faire un don: