Claire Guanella, Grande floraison ou Flowers on concrete, 2010 | Ville de Carouge

Claire Guanella, Grande floraison ou Flowers on concrete, 2010

L’éclat des pétales. Un triptyque de Claire Guanella à la Salle des mariages de la Mairie de Carouge

«Entre 2010 et 2011, la Ville de Carouge réaménage une partie de l’immeuble Delafontaine et rénove la pièce située au troisième étage, mansardée, qui doit devenir la nouvelle Salle des mariages. Plusieurs solutions sont étudiées, afin d’orner ce lieu à forte fonction symbolique. Sur proposition de l’ancien conservateur du Musée de Carouge, Philippe Lüscher, c’est un triptyque de l’artiste carougeoise Claire Guanella qui est choisi. Son acquisition est financée par le Fonds de décoration.

Ces trois toiles, réalisées avec des techniques mixtes, sont envahies de motifs floraux figurés par des touches de peinture très vives qui s’entremêlent. Elles sont dominées par l’orange et le gris foncé qui s’affrontent, évoquant presque des flammes, sur un fond gris clair quasi évanescent. Ces peintures sont issues de la série «éclosions», présentée par l’artiste à la Galerie Marianne Brandt en décembre 2010 et janvier 2011. Claire Guanella s’est intéressée, pour cet ensemble d’œuvres, à la nature urbaine dite interstitielle, à savoir aux fleurs entre les pavés. Ce contraste fort entre, d’une part, la nature qui s’immisce dans les rues, fragile et pourtant tenace et, d’autre part, le béton urbain, uni et géométrique, se retrouve dans le triptyque de la Salle des mariages.

Cette tension est, ici, renforcée par les espacements entre les trois tableaux verticaux qui composent cette œuvre : les formes libres et organiques de la végétation se retrouvent encadrées et maîtrisées par la disposition symétrique et rythmée des trois cadres, qui mesurent, chacun, 150 centimètres de haut et 70 centimètres de large.
Née à Berne en 1949, Claire Guanella pratique différentes techniques artistiques. Après avoir suivi une formation dans le domaine de la céramique à Zurich et à l’Hammersmith Art School de Londres (1972), elle étudie les arts textiles, puis, de 1992 à 1993, elle fait divers stages dans le domaine du papier. De 1993 à 1994, elle complète sa formation en peinture auprès du peintre Gilbert Mazliah à Genève. Elle installe son atelier à Carouge, en 1993. Elle travaille en général par séries, comme on a pu le découvrir à l’occasion de l’exposition 100 Skulls à la Galerie Marianne Brandt en 2000. Elle obtient la même année une bourse de la Fondation Sankt Wendel (Allemagne). Depuis 2005, elle monte de nombreuses expositions personnelles et collectives en Suisse, en France, en Angleterre et au Japon.»

VivreCarouge, n°78, septembre-octobre 2017, p.45

Site de l’artiste
http://www.claireguanella.ch/

Crédit photo
Aurélien Bergot