Lauréats de la bourse Marescotti-Ville de Carouge | Ville de Carouge

Lauréats de la bourse Marescotti-Ville de Carouge

Dernière mise à jour: 22.10.2021
Cette année encore, venez nombreux aux fameux Concerts d'automne de la Ville de Carouge.
En raison de la situation sanitaire, l’actualité événementielle de la Ville de Carouge est sujette en tout temps à des adaptations ou annulations. Pour vous tenir informés des dernières décisions en vigueur: https://www.carouge.ch/coronavirus
21/11/2021 - 17:00
Organisateur: 
Ville de Carouge

Créée en 1975 par André-François Marescotti, la fondation éponyme octroie, chaque année, une bourse de 8000 francs à un·e jeune musicien·ne, compositeur·trice, interprète ou musicologue de talent, âgé·e entre 18 et 25 ans, lié·e à Genève et qui se destine à une carrière professionnelle. La Ville de Carouge et la Fondation Marescotti ont nommé cette année un lauréat et attribué deux prix spéciaux. En effet, la très grande qualité des concurrents a rendu le choix cornélien et c’est à l’unanimité que le jury a décidé d’attribuer plusieurs prix. C’est donc un programme issu de leur première collaboration que les lauréats nous proposerons.

 

LAURÉAT DE LA BOURSE 2021

Auguste Rahon  

Auguste a commencé l’apprentissage de la musique et du violoncelle à cinq ans. Il étudie d’abord à l’école de musique municipale de La Loupe (28), puis au conservatoire du Puy-en-Velay, ensuite au CRR de Lyon où il obtient en 2015 son DEM de violoncelle mention Très Bien à l'unanimité avec les félicitations du jury. Il poursuit actuellement ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève, où il prépare un master dans la classe de David Pia.

Ses différents projets et concerts l'ont amené, entre autres, à jouer à plusieurs reprises dans l'orchestre Sostenuto au festival de la Chaise Dieu, avec l'orchestre EPOS lors du festival Murten Classics, et même au Montreux Jazz Festival avec la chanteuse Afra Kane. Il se produit aussi souvent lors de récitals de violoncelle seul, et est également un habitué des concerts de musique de chambre. Parmi les personnalités musicales avec lesquelles il a partagé la scène, on peut notamment citer Paul Coker, Sergey Ostrovsky, Denis Severin et Roberta Verna. En tant que soliste accompagné par un orchestre, il a joué l'Elegie de Fauré au Sénat de Prague, le triple concerto de Bethoven à Lyon, les variations Rococo de Tchaikovski au Puy-en-Velay, et le concerto d'Elgar à Saint Etienne.

Auguste souhaite poursuivre son parcours d'études par un second master avec pour spécialité la pédagogie. Actuellement il joue un instrument de Aegidius Klotz, fait à Mittenwald en 1760.

 

Aleksandrs Prants

Aleksandrs Prants est né le 11 octobre 1999 à Riga en Lettonie. Issu d’une famille de musiciens, sa grande mère étant violoniste, pianiste et cheffe de choeur russe, il a commencé le violon à l’âge de 5 ans, et dès son début a été distingué par les meilleurs professeurs du pays, chez qui il a étudié dans les deux écoles de musique les plus prestigieuses de Lettonie. Orienté vers le violon très jeune, il a remporté plus d’une dizaine de prix à des concours nationaux et internationaux. En France, à son arrivée en 2011, il commence à étudier auprès de Chantal Rodier au CRR du Grand Avignon, où il obtient à l’âge de 14 ans le Diplôme d’Études Musicales, puis continue sa formation dans la classe de Suzanne Gessner au CRR de Paris où il décroche un Prix de Perfectionnement. En 2017, Aleksandrs commence ses études supérieures à la Haute École de Musique de Genève dans la classe de Svetlin Roussev, où il reste étudiant à ce jour. Cherchant à approfondir ses connaissances musicales, à perfectionner sa technique et musicalité, il bénéficie de conseils des personnalités musicales comme Patricia Kopatchinskaja, Josef Spacek, Sarah Nemtanu, Gábor Tákacs-Nagy, Jacques Saint-Yves, Miguel Da Silva, Diana Ketler et d’autres. Aleksandrs souhaite poursuivre ses études en Suisse, envisageant autant une carrière de soliste, que celle de chambriste, de pédagogue et du musicien d’orchestre, au service d’une grande polyvalence musicale. Depuis 2020, grâce à l’aide de donateurs privés, il joue un violon de Giuseppe Fiorini, Zurich 1912, avec un archet de Christophe Schaeffer.

 

PRIX SPÉCIAUX DU JURY

Gabriel Michaud

Gabriel Michaud est né en 2003 à Saint-Herblain près de Nantes et a commencé les percussions à l’âge de 7 ans, au sein de l’école de musique de Machecoul en Loire-Atlantique, avant d’intégrer le Conservatoire de Musique de Nantes. Il est actuellement en deuxième année de bachelor instrument en percussions à la Haute École de Musique de Genève. Il participe à plusieurs concours internationaux en 2021 et obtient des prix dans deux concours de marimba, en Allemagne et en Espagne.

Motivé par une carrière de percussionniste concertiste, il s’épanouit particulièrement dans le répertoire contemporain. Il se consacre également à la composition, avec la volonté de flouter les cloisons entre les mondes du jazz, des musiques actuelles et des musiques dites savantes. De plus, il se produit avec son frère Emmanuel, musicien et plasticien, et avec sa soeur Valentine, saxophoniste soliste, elle-même créatrice de l’académie Sax Up! en Suisse.

Natan Ca’Zorzi

Natan Ca’ Zorzi est né à Jérusalem en 1999. À l’âge de 7 ans, Natan commence à étudier le piccolo et la flûte au Conservatoire de musique Hassadna de Jérusalem. De 2014 à 2019, il a suivi des masterclasses avec des flûtistes de renom tels que Mario Caroli, Andrea Lieberknecht, Felix Renggli, Patrick Gallois et Hans Georg Schmeiser. Depuis 2019, il étudie à la Haute École de Musique de Genève.

Au cours de sa jeune carrière, Natan a joué en tant que flûtiste solo avec de nombreux orchestres en Europe et en Israël, notamment avec la Bayerische Philharmonie, avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël et avec l’Orchestre Symphonique de Jérusalem. En 2017, il a été sélectionné dans l’Orchestre symphonique des jeunes d’Israël. Il a eu le privilège de travailler sous la direction de maestros tel que Lahav Shani, Domingo Hindoyan, Gabor Takacs Nagy, Mark Mast, Asher Fish et Sir James Galway. Le jeune artiste a remporté de nombreux prix et a été finaliste dans d’importants concours de musique, entre autres au concours international de flûte de Bucarest (2017), au concours Paul Ben Haim (2018) et au concours Elma (2018).

Il souhaite poursuivre ses études en Suisse en vue de l’obtention d’un master soliste.

Accompagnés au piano par Louise Moulinier

Louise découvre le piano à l'âge de 7 ans au conservatoire d'Arras, sa ville natale dans le nord de la France. Elle y suit un double cursus en piano et en percussion classique, avant de se perfectionner en piano dans la classe de Brigitte Bouthinon-Dumas au conservatoire de Paris, puis dans la classe de Dominique Weber au sein de la Haute école de musique de Genève. Elle y obtient les diplômes de Bachelor et de Master Concert, et poursuit actuellement ses études dans un second master de pédagogie musicale dans la classe de Ricardo Castro. Louise a reçu les précieux conseils de pianistes de renoms tels que Bruno Rigutto, Christian Favre, et Philippe Cassard entre autres. Elle a eu l'opportunité de se produire dans plusieurs festivals et grandes salles, notamment en soliste au Victoria Hall sous la direction de Jésus Lopez-Cobos. Elle se passionne également pour l'accompagnement vocal, la création contemporaine, et pour le répertoire de musique de chambre qu'elle explore à travers diverses formations.

 

Lieu de la représentation:
Temple de Carouge | 17 h

Tarif:
Entrée libre

Nous vous rendons attentifs au fait que la Ville de Carouge se réserve le droit de mandater un photographe officiel lors de ces événements.
Ces images sont publiées sur www.carouge.ch, le journal communal VivreCarouge ainsi que sur les réseaux sociaux.