Le Carrefour du mouvement | Ville de Carouge

Le Carrefour du mouvement

Dernière mise à jour: 12.11.2021
Pour bouger et bien-vivre ensemble !

La Ville de Carouge initie un projet d'envergure prévu dans la zone Fontenette-Boulodrome favorisant les activités sportives et récréatives dans une perspective de santé publique, de cohésion sociale et de durabilité. Les premiers jalons ont été posés durant l'été 2021. 

A Carouge, comme ailleurs, la crise sanitaire du Covid-19 et les mois de semi-confinement ont montré que l’accessibilité à l’activité physique, douce ou plus soutenue, était plus indispensable que jamais. Au moment où les salles de fitness et autres installations sportives privées ou municipales ont été partiellement – parfois totalement – fermées, les espaces publics de plein air ont révélé un immense potentiel. L’idée de créer une zone, à Carouge, favorisant l’activité physique, accessible à toutes les populations, dans un cadre convivial, s’est concrétisée avec le projet de «Carrefour du Mouvement». La zone Fontenette-Boulodrome au bord de l’Arve, poumon urbain enfin libéré des travaux liés au CEVA, est toute désignée pour accueillir le centre névralgique de cette proposition innovante qui, plus de cinquante ans après les premiers Parcours Vita (une invention suisse ! Celui de Carouge a été partiellement rénové cet été), poursuit l’idée d’une activité partagée, intergénérationnelle et inclusive. La version actuelle est mise au goût du jour d’une société plus urbaine, connectée et diversifiée.

Bouger plus et manger mieux

Cette future destination de Carrefour du Mouvement s’inscrit à la croisée de plusieurs champs : promotion de la santé physique et psychosociale par les activités physiques et sportives, urbanisme actif, cohésion sociale, art et culture urbaine et, enfin, environnement et durabilité. En effet, ce périmètre fait l’objet d’une attention particulière quant à son arborisation, en même temps que le rivage a été élargi du côté du pont de Veyrier. Le projet prévoit aussi d’accompagner la promotion du «bouger plus» par le «manger mieux» en aménageant des jardins urbains propices aux activités pédagogiques et à la valorisation de la biodiversité. La question du mouvement est également corrélée à celle de la mobilité douce caractérisée, dans cette région, par une voie sécurisée le long de la berge et par des cheminements de connexion entre les zones proches de la commune. Enfin, l’art aura aussi sa place dans ce laboratoire du bien-vivre ensemble, où la décoration de certaines installations et surfaces fera l’objet d’une collaboration avec de jeunes artistes carougeois·e·s.

Un avant-goût durant l’été 2021

L’aménagement du lieu est prévu en trois étapes et s’échelonnera jusqu’en 2023-2024. Mais, déjà cet été, les Carougeois·e·s ont pu profiter de quelques surprises et installations temporaires qui les ont invité·e·s à prendre le pouls de ce Carrefour du Mouvement. En effet, le Conseil administratif, conscient de l’urgence sanitaire et sociale dans laquelle se trouve la population résidente, a souhaité proposer, rapidement, des équipements favorisant les activités physiques, sportives et récréatives. Parmi ceux-ci, par exemple, des bancs-actifs ont été posés (une première en Suisse). Ce mobilier urbain multifonction permet à la fois le repos et l’action. Autre solution innovante développée par une start-up romande, une «box up» (dispositif de partage de matériel en libre accès) a été proposée aux habitant·e·s, sous la forme de casiers contenant raquettes, ballons, jeux de société, etc. A l’aide d’une application mobile, tout un chacun peut emprunter ces objets sans avoir le souci de les emmener depuis chez soi. L’espace autour du Boulodrome, encore réduit cet été, a également permis d’accueillir des activités en groupe comme la zumba, le yoga ou encore des cours de condition physique. Pour ce qui est des installations précisément, la carte de la diversité est privilégiée avec, au fil des différentes phases du projet, des propositions qui reflètent les pratiques sportives urbaines actuelles : basket 3x3, street workout, breaking, tennis de table, teqball, puis, possiblement en étape 2, un pump track et des modules de skate. A noter que l’élaboration du projet a été nourrie de divers échanges et consultations auprès des services de la ville de Carouge et d’une partie de la population, représentants des aîné·e·s ou des jeunes accompagné·e·s de Travailleurs sociaux hors murs (TSHM). Le projet a également fait l’objet de discussions et de validations par le Conseil municipal. Avec ou sans musique, seul ou en groupe, jamais il n’aura été aussi tentant de bouger à Carouge.

Casiers connectés Box-up

Une solution innovante développée par une start-up romande: un dispositif de partage de matériel en libre accès, appelé «Box-up».
Concrètement, 6 casiers contenant des jeux et du matériel sportif sont mis gratuitement à disposition pour une durée de 3h:
- Jeux de société
- Mölkky (quilles finlandaises)
- Jeu du Kubb
- Badminton
- Street racket
- Kit de fitness
A l’aide de l’application mobile BoxUp, tout un chacun peut emprunter ces objets 7j/7 et 24h/24.

Bancs actifs

C’est une première en Suisse : l’arrivée des trois premiers bancs actifs, posés temporairement dans le parc le 8 juillet. Il s’agit de mobilier urbain pensé pour favoriser le mouvement et le renforcement du corps – une solution accessible à toutes et tous, développée à Louvain, en Belgique.

Photo: l'équipe de jeunes qui coordonnent les activités sur place, et Mme Lammar, Conseillère administrative à la Ville de Carouge