Victor Vieillard, Sara De.Gouy, Drôle de faune, 2017 | Ville de Carouge

Victor Vieillard, Sara De.Gouy, Drôle de faune, 2017

Des projections animalières dans le Vieux Carouge dans le cadre du Plan Lumière

« A la nuit tombée, sur les murs de la ville, une drôle de faune apparaît, surdimensionnée : un renard au-dessus de l’entrée de la piscine des Pervenches, des poissons sur le revêtement de la place d’Armes, un rouge-gorge au-dessus de la Bibliothèque. Au total, sept projections lumineuses, poétiques, situées sur des murs borgnes; sept «repères proches» destinés à favoriser l’orientation dans la ville, clin d’œil aussi à la nécessaire biodiversité urbaine.

Cette démarche artistique a été choisie à l'issue du concours organisé par le Fonds de décoration de la Ville de Carouge. Visibles depuis le 19 octobre dernier, ces projections marquent la fin de la première étape du Plan Lumière de Carouge, approuvé par le Conseil municipal en 2015. «Ce plan est une réponse cohérente, écologique et pragmatique aux problèmes de l’éclairage public», assure Nicolas Walder, conseiller administratif en charge de l’urbanisme. Déjà, les luminaires fonctionnant au mercure ont été remplacés et les luminaires historiques «Escale» défectueux, restaurés et redisposés le long du mail des Promenades. Dans les secteurs des Tours et des Noirettes, l’éclairage public a été entièrement renouvelé, à «hauteur d’homme». Le Plan Lumière de Carouge va permettre à la Commune de réduire sa consommation énergétique. Surtout, il doit assurer plus de confort à la population, grâce à un éclairage non intrusif et cohérent sur l’ensemble du territoire carougeois. La deuxième étape pourrait porter notamment sur l’harmonisation des luminaires du Vieux-Carouge, l’éclairage de la place du Marché et des rues à plus fort trafic comme Fontenette et Joseph-Girard. »

VivreCarouge, n° 79, décembre 2017 - janvier 2018, p. 30

Site de l'artiste
http://www.victorvieillard.com/

Crédit photo
Victor Vieillard