Yvan Larsen, Manchots, 1995 | Ville de Carouge

Yvan Larsen, Manchots, 1995

Dernière mise à jour: 05.03.2021
Un des trésors du Musée de Carouge.
Les manchots empereurs portent bien leur nom. Leur fière allure, leur taille et leur endurance en font des oiseaux insolites. Dans ce groupe qu’on peut admirer dans le parc de la Mairie de Carouge, Yvan Larsen a représenté une femelle et son poussin. La mère décline une courbe protectrice vers son petit qui regarde au loin. La fascination de l’artiste pour la statuaire égyptienne est ici sensible, la sculpture rappelant des représentations du dieu Horus.

Cette oeuvre a été acquise par la Ville de Carouge en 1999. Elle a été coulée dans le bronze en un exemplaire par un ancien collaborateur de la Fonderie carougeoise Pastori. Avant de fermer ses portes en 1985, celle-ci a joué un role essentiel dans la diffusion de la sculpture au XXème siècle. C'est auprès de cette institution que Yvan Larsen a fait couler la plupart de ses créations.

Yvan Larsen, également taxidermiste au Museum d’histoire naturelle de Genève, est réputé pour ses sculptures animalières dont quatre autres exemplaires se trouvent dans l’espace public de la Cite sarde : Loutre au boulevard des Promenades, Raie manta sur la placette de la rue Jacques-Dalphin, Oie sur la place des Charmettes, Tetras-Lyre et Manchots dans le parc de la Mairie. Dans son vaste bestiaire, la vie semble palpiter : la faune de tous les continents, imposante ou minuscule, est reproduite en des volumes simples et pleins. Souvent, l’artiste abolit toute trace du travail pour livrer une surface épurée.

Son sens de l’observation et ses capacités à animer ses motifs font de Yvan Larsen un créateur passionnant auquel le Musée de Carouge consacre une exposition en 2017. Ce sera l’occasion de poursuivre la découverte d’un travail qui aborde aussi le thème du corps humain, à la manière d’un Maillol, et l’art abstrait, à travers un répertoire de formes issues du microcosme animal et végétal.
 
 
Yvan Larsen, Manchots, 1995, Bronze, 110 x 65 x 46 cm, (c) Aurélien Bergot - Musée de Carouge.
Manchots, 1995, bronze, 110 x 65 x 46 cm (© Aurélien Bergot – Musée de Carouge