Les bibliothèques de Carouge et leurs métiers | Ville de Carouge

Les bibliothèques de Carouge et leurs métiers

Dernière mise à jour: 07.04.2021
L’équipe de la Bibliothèque de Carouge et de la BiblioQuartier des Grands-Hutins vous dévoile les coulisses du métier et vous donne un accès privilégié à son univers méconnu !

Cette situation inédite nous offre une occasion de réinventer notre métier en faisant usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication qui nous permettent d’être présent·e·s pour notre public dans le strict respect des normes sanitaires en vigueur !

Dès aujourd’hui, nous vous donnons rendez-vous régulièrement pour vous faire découvrir les coulisses des bibliothèques, les facettes du métier de bibliothécaire que vous n’auriez peut-être pas soupçonnées ainsi que d’autres métiers qui font vivre ces lieux.

Actuellement, nous sommes actifs·ives, en télétravail ou sur site. Nous continuons à alimenter nos collections, à développer de nouvelles animations et œuvrons pour vous recevoir dans les meilleures conditions !

Lors des prochaines publications, découvrez notamment des informations inédites ou insolites sur :

-       les lieux

-       les responsables et leurs missions

-       les bibliothécaires des sections « adultes » et « jeunes » et de la BiblioQuartier

-       les spécificités de l’accueil du public

-       la gestion des documents

-       les animations et les activités qui sortent de l’ordinaire

-       l’équipement et le rangement

-       l’entretien des bâtiments

Nous espérons qu’en plus de vous informer, ces publications vous apporteront une distraction bienvenue !

Bien sûr, nous serions enchanté.e.s d’échanger avec vous sur ces sujets.

N’hésitez pas à venir nous voir aux bibliothèques (BC : du mardi au vendredi : 10h-12h et 15h-19h, le samedi : 10h-13h ; BQ : les mardi, jeudi et vendredi : 15h-19h, le mercredi : 14h-18h), à nous écrire à l’adresse bibliotheque@carouge.ch ou sur notre page Facebook !

A bientôt,

L’équipe des bibliothèques de Carouge

Les lieux

Découvrez les sites du Boulevard des Promenades et des Grands-Hutins sous un angle inédit !

La Bibliothèque de Carouge

  • Le bâtiment extérieur

Vous savez sûrement où se situe la Bibliothèque de Carouge (BC)… Oui, à l’angle de la rue du Centenaire et du début du boulevard des Promenades ! Mais savez-vous que ce n’est que depuis 1998 que la BC se trouve là ? Autrefois, elle occupait une partie de la Maison Delafontaine à la rue Jacques-Dalphin et, jadis, elle était dans le Collège de Carouge…

Figurez-vous qu’avant d’accueillir des mètres et des mètres de rayonnages et des milliers de livres et autres documents, le bâtiment abritait une imprimerie !

Depuis 1998, la Bibliothèque a connu moult transformations, toujours dans le souci de mettre plus de documents à votre disposition, de mieux vous recevoir et de proposer des aménagements conviviaux.

Pour tout savoir sur l’histoire des bibliothèques de Carouge, cliquez ici.

  • Les magasins

Avant d’aller plus loin, voyons comment Wikipédia définit le magasin d’une bibliothèque :

espace de conservation, fermé au public, où sont stockés les documents qui ne sont pas destinés à être consultés en libre service, soit parce qu'ils sont anciens et/ou fragiles, soit parce qu'ils sont peu utilisés et occuperaient de la place inutilement dans les rayons directement accessibles au public.

À la BC, le public peut accéder librement aux collections qui se trouvent au rez-de-chaussée du bâtiment. Or, au sous-sol, nous rangeons une sacrée quantité de documents dans des compactus (ou rayonnages mobiles) : les fonds locaux (c’est-à-dire ce qui a trait à Carouge, Genève et la Suisse), des fonds issus de donations (Jules Vuÿ, Louis Cottier), des documents anciens qui n’ont plus place en libre-accès mais qui sont repérables dans le catalogue informatisé et que vos bibliothécaires vont volontiers chercher à la cave afin que vous puissiez les emprunter !

Pour ne pas encombrer les bacs dans les rayons quand ce n’est pas la période, tous les livres sur Pâques, Noël ou l’Escalade sont rangés dans les compactus en magasin et remontés au moment opportun.

Nous stockons également du matériel au sous-sol (éléments de décor pour la vitrine, boîtiers pour les CD et les DVD, réserve de sacs et de signets, des chariots, des tables, des chaises…).

  • Le monte-charge

Heureusement, un monte-charge accédant au sous-sol nous permet de descendre ou remonter les chariots remplis de livres ou autres documents et d’économiser nos dos…

  • L’escalier qui mène à l’étage, le couloir et l’open space

Lorsque nous ne nous trouvons pas derrière le bureau de prêt pour vous servir, nous ne sommes pas (hélas…) en train de lire tranquillement chez nous… Non non… Nous travaillons à l’étage ! Vous en saurez plus prochainement.

  • Les 3 œuvres d’art devant et dans la biblio

Si vous vous lancez un jour dans la balade artistique proposée par nos collègues du Musée de Carouge, vous passerez par notre bibliothèque et aurez l’opportunité de découvrir pas moins de 3 œuvres !

  • Le guépard, de Marc Fornasari
  • Vicario, de Adriano Leverone
  • Croisé, de Gilbert Gendre

https://www.carouge.ch/balade-artistique-carouge

 

La BiblioQuartier des Grands-Hutins

  • Les 3 bâtiments des Grands-Hutins

La BiblioQuartier des Grands-Hutins (BQ) est en quelque sorte la petite sœur de la Bibliothèque de Carouge. Une petite sœur qui serait déjà pré-adolescente, puisqu’en septembre 2019 nous avons fêté ses 10 ans !

Cette bibliothèque dispose d’une personnalité et de caractéristiques qui lui sont propres. A l’époque de sa naissance, elle était, par exemple, totalement innovante au niveau des conditions de prêt.

Le bâtiment, qui répond aux exigences Minergies, est juché au centre du Parc de Batelle ; un ilot de nature en bordure de ville

  • Espaces de collaboration 

Les locaux de la BQ prennent place au milieu de ce bâtiment, idéalement entourés par l’Espace de vie enfantine des Grands-Hutins et la Maison de Quartier de Carouge (MQC) ; ce qui offre de nombreuses perspectives d’échanges et de collaborations entre ces institutions.

Notamment, la MQC a plusieurs salles dont certaines sont utilisées pour nos animations. Par exemple, la grande salle en face du bar est investie chaque année par nos Bulles d’Automne pour permettre des performances autour de la bande dessinée.

Il y a aussi des salles au sous-sol : des ateliers coutures, une salle « ados », une salle de musique… et même une douche si vous avez besoin de vous rafraichir après un cours !

  • Espace en libre-accès

Dans un espace en libre-accès aménagé entre les locaux de la MQC et ceux de la BQ, vous pouvez vous installer pour prendre le café, partager un goûter après l’école ou encore faire les devoirs.

N’hésitez pas à commander une boisson au bar de la Maison de Quartier en attendant que vos enfants terminent leur cours de capoeira organisé par la MQC, par exemple !

  • Œuvres exposées

Comme la BC, la BQ peut s’enorgueillir de posséder quelques œuvres d’art ! Si, si, les œuvres ou travaux réalisés en collaboration avec l’EVE des Grands-Hutins et la MQC y sont exposés. Plus sérieusement, en ce moment, vous pouvez y admirer une toile offerte par l’artiste Kalonji à l’occasion des 10 ans de nos bâtiments.

Les responsables

Les Bibliothèques de Carouge ont pour mission d'être les premiers établissements culturels de proximité en interaction avec la vie de la cité, offrant des services de qualité et répondant aux attentes de tous les publics. Ce sont des lieux d'information, d’échange, de culture et de divertissement.

Les deux sites sont gérés par deux bibliothécaires responsables qui dépendent elles-mêmes de la cheffe du Service des affaires culturelles et de la communication de la Ville.

Les missions que les bibliothécaires responsables ont acceptées toutes les deux consistent à piloter et à superviser le travail de leurs équipes respectives afin d’offrir des collections en lien avec l’actualité, une programmation d’animations et d’activités touchant un public le plus large possible, tout en respectant les valeurs de la Ville de Carouge et les budgets attribués.

Le rôle d’une cheffe d’équipe tient principalement dans l’organisation et la planification du travail (l’informatique, et plus particulièrement Excel, est indispensable pour réaliser cette tâche…), dans l’échange avec ses équipes afin de définir les priorités, d’amener de nouveaux projets et de renouveler les collections. Une responsable doit être disponible et permettre à ses collaborateurs et collaboratrices d’accomplir leurs propres missions en toute autonomie grâce à un soutien constant, en communiquant sur les réussites, sur les points d’attention, sur ce qui peut les aider à effectuer leur travail au mieux. Elles sont des guides pour motiver et aider chaque membre de leur équipe à progresser.

Les responsables jouent également le rôle d’intermédiaire entre les équipes et les niveaux supérieurs de l’administration communale.

En dehors de ces tâches managériales, les bibliothécaires responsables retrouvent une partie de leur métier de base qu’est la bibliothéconomie, en gérant des collections de documents. Nathalie s’occupe principalement des albums et des albums documentaires pour les tout-petits, des premières lectures, des contes et des kamishibaï, tout en gardant un œil sur l’ensemble des acquisitions de la section « jeunes ». D’ailleurs, ses chats semblent apprécier qu’elle apporte du travail à la maison depuis quelques mois…

 

Christelle s’emploie à développer la collection des livres numériques.

Toutes les deux participent également à l’accueil du public, à l'inscription de nouveaux usagers et nouvelles usagères, au prêt et retour des documents, aux  renseignements et recherches documentaires.

 

Zoom sur les deux responsables

Nathalie Brönnimann est responsable de la section « jeunes » et du secteur « rangement/équipement » de la Bibliothèque de Carouge. Sa licence en Histoire générale de la Faculté des Lettres en poche, c’est vers le monde des archives qu’elle envisage de se tourner. Cependant, en vue d’intégrer la formation du CESID (Certificat d'études supérieures en information documentaire), elle a l’opportunité d’effectuer un stage à la Bibliothèque municipale du ForuMeyrin. C’est ainsi qu’elle met un pied dans la lecture publique et qu’elle a une révélation en découvrant la littérature jeunesse ! Sitôt après l’obtention de son diplôme du CESID, en 2005, elle est engagée comme bibliothécaire jeunesse à la Ville de Carouge. Hasard ou coïncidence, c’est en revenant de son premier congé-maternité qu’elle apprend le lancement du projet « Né pour lire » qui vient de voir le jour et qui fait écho à sa nouvelle vie de maman. Elle fait partie de la première volée de bibliothécaires formé.e.s en Suisse romande autour de ce projet national. Elle met alors en place des accueils réguliers d’éveil au livre pour les tout-petits et leurs familles. Peu à peu, elle développe les animations du mercredi après-midi en proposant des spectacles jeunes publics variés. Enthousiaste à l’idée de poursuivre son engagement dans l’accès au livre pour les enfants, elle devient responsable de la section « jeunes », en 2010, lorsque la titulaire part à la retraite. Elle a l’impression que c’est Noël à chaque livraison de nouveaux albums, mais elle chérit également des auteurs tels que Timothée de Fombelle et Jean-Claude Mourlevat !

 

Christelle Mougin a la responsabilité de la BiblioQuartier des Grands-Hutins et de la section « adultes » de la Bibliothèque de Carouge. Titulaire d’un diplôme en bibliothéconomie, archivistique et documentation reçu en 1996, elle commence sa carrière par différents contrats temporaires à la Haute Ecole de Santé, aux Bibliothèques municipales de la Ville de Genève, à la Bibliothèque de Genève. En 1998, elle entre au Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève en tant que bibliothécaire, avant de prendre la responsabilité du Secteur d’information documentaire spécialisé de cette même institution en 2005. Ce secteur comprend la bibliothèque et les archives du Muséum, ainsi que la bibliothèque du Musée d’histoire des sciences. Elle poursuit une formation en management de proximité à la Haute Ecole de Gestion de Genève et obtient un certificat d’études avancées. Elle travaille à Carouge depuis octobre 2019 et apprécie ainsi de retrouver le modèle de bibliothèques de lecture publique qu’elle fréquente depuis son enfance. Son objectif principal est de développer des animations pour le public adulte. Son écrivain préféré est Paul Auster, avec une mention spéciale pour son dernier roman « 4321 ». Elle lit très volontiers des polars scandinaves. Son assistante personnelle s’appelle Hermione, en référence à la mythologie grecque et non pas à Harry Potter.