Offres biodiversité

Tomates urbaines

Cultivez de délicieux produits sur votre balcon!

L'offre de semences disponible dans le commerce est aujourd'hui limitée. Seules quelques entreprises produisent la semence pour le marché mondial et déterminent ainsi ce que nous mangeons.

La Ville de Carouge et la fondation ProSpecieRara souhaitent encourager la diversité de notre alimentation et vous proposent de vous engager concrètement en cultivant de délicieux légumes sur votre balcon!

Les variétés ProSpecieRara sont, en effet, à pollinisation libre et peuvent être multipliées – elles offrent ainsi une part d’indépendance.

 

Alors, participez et ouvrez la voie à la diversité!

Pour participez, de quoi avez-vous besoin?

Un balcon ou un jardin, un pot de fleurs et de la terre, beaucoup de soleil et des semences ProSpecieRara.

Venez vous procurer votre kit de démarrage de Légumes-Urbaines, le samedi 1er avril de 9 à 13h sur le Parvis de l’Eglise Sainte-Croix.

http://www.tomates-urbaines.ch/

Découvrez d'autres jardins participatifs sur Carouge

Tous ces potagers sont en train d’être mis en place. Leur inauguration devrait se faire en mai-juin. La Ville de Carouge soutient ces projets, par l’apport de matériel ou en termes de communication

  • Potagers nomades aux Moraines
Venez aménager et animer un recoin de nature au cœur de votre ville!
Le projet Nomad’s Land, de l’association carougeoise Largescalestudios, propose aux Carougeois de construire ensemble des aménagements temporaires, avec notamment la collaboration de la Ville de Carouge. À partir d’un jardin, l’objectif est de s’approprier des terrains en friche, qui sont en attente d’un développement futur, afin d’en faire des lieux de vie pour le quartier. Le potager urbain favorise le «vivre ensemble» en permettant à chaque citoyen d’avoir un rôle dans la fabrication de l’espace public collectif. La forme et la vie du lieu s’imaginent et se construisent sur le terrain, au gré des échanges et de l'engagement de chacun.
 

Plus d’info sur : la page Facebook Nomad'sland et www.largescalestudios.com, jardin@largescalestudios.com

 

  • Abeilles et potagers à l’université de Pinchat

BeeOtop est une association à but non lucratif qui oeuvre pour la sauvegarde des abeilles et la biodiversité en ville. Son objectif est de sensibiliser le public à l’importance de la biodiversité pour les pollinisateurs grâce à l’installation de jardins potagers et de ruchers urbains pédagogiques.

Lauréat du 3e prix du Concours Nature en ville de la DGAN de l’Etat de Genève et du 2e Prix Développement Durable de l’UNIGE, BeeOtop a mis en place un potager en permaculture et un rucher communautaire à Carouge, Chemin de Pinchat 22 ainsi qu’un potager sur la terrasse d’UNI Dufour

A partir de l'été 2017, des animations (plantes comestibles, création de cosmétiques naturels, création d'hôtels à insectes, visite des ruches, etc.) seront proposées au public dans une démarche pédagogique et participative". 

Plus de renseignements prochainement sur le site www.beeotop.ch ou par mail contact@beeotop.ch

 

  • Bacs potagers et de construction d’un espace participatif à la Grande-Pièce

Construction d’un espace participatif de quartier, à travers des bacs potagers, entre les habitants de la Grande-Pièce et la Maison du Rondeau de la Fondation Trajets.

Marie Encrenaz
Coordinatrice Psychosociale
Fondation Trajets
Secteur Hébergement
Route des Jeunes 9
1227 Les Acacias
N +41 77 426 57 56
T +41 22 809 69 77
 
  • Grosselin, jardin urbain

Dans le cadre du Forum citoyen accompagnant la démarche de développement du quartier Grosselin, l’Office cantonal de l’urbanisme a initié une démarche de jardins urbains sur le site de la Marbrerie (lieu des ateliers de concertation).

Le collectif Permabondance a été mandaté pour développer un projet de jardin urbain à la Marbrerie. Ce projet a 3 objectifs :

  1. Etre un vecteur de participation des voisins, écoles, associations via le forum
  2. Permettre échanges et réflexions autour des questions de nature en ville et d’alimentation locale
  3. Nourrir le projet urbain en testant des méthodes de culture adaptables à un quartier dense

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE
Département de l’aménagement, du logement et de l’énergie
Office de l’urbanisme
Direction du développement urbain rive droite
Rue David Dufour 5
Case postale 224 – 1211 Genève 8
Tél. +41 (0)22 546 73 75 / +41 (0) 78 775 03 33 - Fax +41 (0)22 546 73 02
emmanuel.chaze@etat.ge.ch

RÉCAPITULATIF DES INITIATIVES POTAGÈRES ET CONTACTS

Des bacs potagers bio s'invitent dans plusieurs quartiers dès ce printemps!

Dès début avril et jusqu’à la fin de l’année, la Ville de Carouge, en partenariat avec le groupe de conseillers en environnement WWF-Sanu « Les Carottes Rouges », installera une cinquantaine de bacs potagers partagés sur les emplacements suivants: Triangle des Pervenches, Ecole de la Vigne Rouge, Avenue de la Praille, Square Montfalcon

Plan des potagers

Si vous avez envie de…

… contribuer à l’amélioration de votre environnement en amenant la nature en ville,
… cultiver, partager et manger des fruits et légumes de saison,
… échanger des connaissances sur le jardinage bio, l’alimentation et la biodiversité,
…. rencontrer vos voisins,

Alors profitez des bacs mis à disposition dans divers quartiers carougeois !

 

Pourquoi ce projet ?

Ce projet répond à une demande croissante d’habitants d’avoir davantage de nature et de biodiversité en ville et soutient le développement de pratiques potagères écologiques accessibles à tous. Lieux de rencontres et d’échanges, ces bacs participent également au renforcement des liens entre habitants.

Comment ça marche ?

Chacun peut y cultiver et récolter librement et sans inscription les plantes et légumes de son choix, de manière écologique.
 
Des parrains/marraines seront répondants pour chaque site. Ces habitants s’engagent à suivre de plus près les plantations. Ils bénéficient pour ce faire d’une petite formation sur cette initiative.
L’arrosage est à la charge des utilisateurs. La Ville de Carouge met à disposition uniquement les points d’eau existants sur les parcelles, de type fontaine, robinets.
 
Des outils et des animations accompagneront la création et la gestion de ces potagers urbains bio qui seront réalisés pour et par les Carougeois. Quant aux écoles partenaires, elles bénéficieront d’animations ad hoc sur le droit à l’alimentation par Terre des Hommes.
 
Si vous venez d’un autre quartier, manifestez votre intérêt auprès de Gaëlle Haeny, déléguée à l’Agenda 21 g.haeny@carouge.ch. Elle pourra peut-être vous orienter vers d’autres initiatives potagères sur terrain privé (Pinchat, Battelle, Grande- Pièce, etc.).

 

 Flyer de la manifestation

 

Le lancement des plantations et l'inauguration officielle auront lieu le 6 avril dès 17h au square Montfalcon.

 

Contacts

Bacs Rue des Pervenches 6 (cour) :

 

Bacs Avenue de la Praille 39

 

Bacs Square Montfalcon

 

Partenaires du projet :

  • Slow Food Genève
  • Terre des Hommes Suisse

 

Sponsors du projet que nous remercions vivement :

  • Union Maraîchère Genevoise
  • Jacquier Services

Aménagement d'un biotope au parc de la Drize

Pour favoriser la biodiversité , la Ville de Carouge et plus de 600 élèves ont créé un biotope dans une ancienne zone industrielle.

En 2014, Pro Natura sollicitait les communes pour créer des plans d’eau utiles aux amphibiens, en voie de disparition.C’est ainsi que la Ville de Carouge, soucieuse de contribuer au développement de la biodiversité dans le cadre de son Agenda 21, a répondu à l’appel en réalisant un biotope, là où en 2003 encore siégeaient des entrepôts et coulaitune Drize canalisée !
 
Ce faisant, elle lui tenait à cœur d’impliquer les enfants de 4 à 18 ans en les faisant participer de façon active à ce processus afin de les sensibiliser de manière concrète aux enjeux de la biodiversité.
Plus de 600 enfants, enseignants, animateurs nature, horticulteurs et ingénieurs ont travaillé ensemble pour creuser, planter et réaliser des habitats favorables à la petite faune et à la flore aquatique.
Cette large participation et cette transversalité ont rendu ce projet exceptionnel et l’ont empreint de durabilité.
Aujourd’hui le site accueille entre autres des grenouilles, des libellules, des dytiques et de nombreuses plantes aquatiques. Les quinze nichoirs construits n’attendent plus que les sittelles, grimpereaux, mésanges, pigeons colombin, rouges-gorges, rouges-queues, gobe-mouches et chouettes hulottes. Les murgiers sont un refuge pour les reptiles et amphibiens, le tas de bois pour les petits mammifères et l’hôtel… pour les insectes.
Ce lieu unique à Carouge se veut un véritable outil didactique : un totem explique notamment l’importance des différents aménagements présents et des grandes pierres platespermettent l’observation de la faune aquatique.
Le nouvel aménagement a été inauguré le 23 septembre en présence des autorités politiques et de plus de 200 enfants!