Offres biodiversité

Des bacs potagers bio s'invitent dans plusieurs quartiers dès ce printemps!

Dès début avril et jusqu’à la fin de l’année, la Ville de Carouge, en partenariat avec le groupe de conseillers en environnement WWF-Sanu « Les Carottes Rouges », installera une quarantaine de bacs potagers partagés sur les emplacements suivants: Triangle des Pervenches, Ecole de la Vigne Rouge, Avenue de la Praille, Square Montfalcon

Plan des potagers

Si vous avez envie de…

… contribuer à l’amélioration de votre environnement en amenant la nature en ville,
… cultiver, partager et manger des fruits et légumes de saison,
… échanger des connaissances sur le jardinage bio, l’alimentation et la biodiversité,
…. rencontrer vos voisins,

Alors profitez des bacs mis à disposition dans divers quartiers carougeois !

 

Pourquoi ce projet ?

Ce projet répond à une demande croissante d’habitants d’avoir davantage de nature et de biodiversité en ville et soutient le développement de pratiques potagères écologiques accessibles à tous. Lieux de rencontres et d’échanges, ces bacs participent également au renforcement des liens entre habitants.

Comment ça marche ?

Chacun peut y cultiver et récolter librement et sans inscription les plantes et légumes de son choix, de manière écologique.
 
Des parrains/marraines seront répondants pour chaque site. Ces habitants s’engagent à suivre de plus près les plantations. Ils bénéficient pour ce faire d’une petite formation sur le jardinage biologique.
L’arrosage est à la charge des utilisateurs. La Ville de Carouge met à disposition uniquement les points d’eau existants sur les parcelles, de type fontaine, robinets.
 
Des outils et des animations accompagneront la création et la gestion de ces potagers urbains bio qui seront réalisés pour et par les Carougeois. Quant aux écoles partenaires, elles bénéficieront d’animations ad hoc sur le droit à l’alimentation par Terre des Hommes.
 
Si vous venez d’un autre quartier, manifestez votre intérêt auprès de Gaëlle Haeny, déléguée à l’Agenda 21 g.haeny@carouge.ch. Elle pourra peut-être vous orienter vers d’autres initiatives potagères sur terrain privé (Pinchat, Battelle, Grande- Pièce, etc.).

 

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

L’équipe des Carottes rouges ainsi qu’une représentante de Slow Food Genève tiendra un stand au marché les samedis 25 mars et 1er avril de 10h à 13h. L’occasion de comprendre les tenants et aboutissants du projet et de poser toutes les questions sur le jardinage biologique !

Le lancement des plantations et l'inauguration officielle auront lieu le 6 avril dès 17h30 au square Montfalcon.

 

Partenaires du projet :

  • Slow Food Genève
  • Terre des Hommes Suisse

 

Sponsors du projet que nous remercions vivement :

  • Union Maraîchère Genevoise
  • Jacquier Services

Aménagement d'un biotope au parc de la Drize

Pour favoriser la biodiversité , la Ville de Carouge et plus de 600 élèves ont créé un biotope dans une ancienne zone industrielle.

En 2014, Pro Natura sollicitait les communes pour créer des plans d’eau utiles aux amphibiens, en voie de disparition.C’est ainsi que la Ville de Carouge, soucieuse de contribuer au développement de la biodiversité dans le cadre de son Agenda 21, a répondu à l’appel en réalisant un biotope, là où en 2003 encore siégeaient des entrepôts et coulaitune Drize canalisée !
 
Ce faisant, elle lui tenait à cœur d’impliquer les enfants de 4 à 18 ans en les faisant participer de façon active à ce processus afin de les sensibiliser de manière concrète aux enjeux de la biodiversité.
Plus de 600 enfants, enseignants, animateurs nature, horticulteurs et ingénieurs ont travaillé ensemble pour creuser, planter et réaliser des habitats favorables à la petite faune et à la flore aquatique.
Cette large participation et cette transversalité ont rendu ce projet exceptionnel et l’ont empreint de durabilité.
Aujourd’hui le site accueille entre autres des grenouilles, des libellules, des dytiques et de nombreuses plantes aquatiques. Les quinze nichoirs construits n’attendent plus que les sittelles, grimpereaux, mésanges, pigeons colombin, rouges-gorges, rouges-queues, gobe-mouches et chouettes hulottes. Les murgiers sont un refuge pour les reptiles et amphibiens, le tas de bois pour les petits mammifères et l’hôtel… pour les insectes.
Ce lieu unique à Carouge se veut un véritable outil didactique : un totem explique notamment l’importance des différents aménagements présents et des grandes pierres platespermettent l’observation de la faune aquatique.
Le nouvel aménagement a été inauguré le 23 septembre en présence des autorités politiques et de plus de 200 enfants!