Carouge Zéro Déchet | Ville de Carouge

Carouge Zéro Déchet

La Ville de Carouge s'engage à devenir la première ville suisse zéro déchet

Le projet

L’appel à projets « Construisons ensemble le Carouge de demain », lancé en 2017 dans le cadre des 10 ans de l’Agenda 21, a débouché sur un programme prometteur plébiscité par le public : « Carouge Zéro Déchet » ! Il était proposé par Leticia Regueiro, Dorinda Phillips et l’association Zero Waste Switzerland et a officiellement démarré le 18 avril 2018.

Pour préserver les ressources naturelles, contribuer à prévenir les changements climatiques et créer une économie locale plus durable, un mot d’ordre : éviter le déchet qui doit être brûlé. En Suisse, nous avons de quoi faire : 340 kg par personne de déchets urbains incinérés ou mis en décharge sont produits chaque année. Si on ajoute les déchets triés, on arrive à 715 kg par personne, un des chiffres les plus élevés au monde !

Agir à son échelle : un défi communal

Si on ne prend en compte que les déchets incinérables générés par les habitants, la moyenne cantonale se situait à 222 kg en 2016. « A Carouge, nous sommes parmi les bons élèves du canton avec 208 kg en 2016 et 179 kg de déchets urbains incinérés par habitant en 2017» se réjouit Nicolas Walder, conseiller administratif de la Ville de Carouge. « Mais le potentiel de réduction est énorme et le coût de traitement reste exorbitant : l’incinération de ces déchets carougeois, en tenant compte de ceux des entreprises, se monte à 1,5 millions par an ! ».

S’étant engagée à mettre en place le projet qui aura été choisi par les habitants, la Ville de Carouge s’apprête à relever un défi intermédiaire ambitieux : réduire la quantité de déchets incinérables par habitant de 30 % en 3 ans ! En d’autres termes, les Carougeois sont invités à délester leur poubelle de 1 kilo par semaine et par personne d’ici 2020.
Impossible ? D’autres villes européennes, comme Parme ou Ljubljana, l’ont déjà fait. Alors pourquoi pas Carouge ? En chemin, elle espère bien encourager d’autres collectivités à suivre le mouvement.

Un programme pour le changement

Pour ce faire, toute une série d’événements sont prévus par les initiatrices : conférences, ateliers, cafés, outils pratiques, guides communautaires. Tous les domaines de consommation sont concernés : nourriture et boissons, cosmétiques, hygiène et nettoyage, vêtements, contenants alimentaires, jouets, etc. Par ailleurs, 20 familles bénéficieront d’un suivi et d’un accompagnement personnalisé sur une période de 6 mois dès cet automne afin de faciliter la conversion au zéro déchet.

 « En faisant une petite étape à la fois – en modifiant une habitude par semaine, par quinzaine, par mois, chacun selon son rythme – il est possible d’atteindre des réductions de 30 %, 50 % ou même plus ! » expliquent Leticia Regueiro et Dorinda Phillips qui produisent à elles deux moins de 30 kg d’incinérables par année. « Chaque geste compte car, en matière de déchets, les gouttes d’eau font les grandes rivières ».

La Ville de Carouge prévoit également d’autres mesures de sensibilisation et poursuit ses efforts sur le long terme en matière de réduction des déchets.

Lancez-vous dans le défi Zéro Déchet !

Rendez-vous vite sur le site Carouge Zéro Déchet : carougezerodechet.ch

Le coaching

Le coaching famille en 2018

L’automne passé, dans le cadre du programme d’une durée de trois ans Carouge Zéro déchet mis en place par la Ville de Carouge et l’association Zero Waste Switzerland, 24 ménages enthousiastes – aidés par des coachs expérimentés – s’engageaient à prendre de nouvelles habitudes durant six mois et à réduire leur production de déchets incinérables.

Dans le même temps, un concours récompensant la famille qui atteindrait la plus grosse réduction en pourcentage a été lancé. Cet accompagnement fait figure de pionnier en Suisse.

«Face aux enjeux environnementaux actuels – le changement climatique, l’épuisement des ressources de la planète, la pollution des sols et des eaux par le plastique notamment –, nous nous devons de trouver des solutions innovantes, tels que ces coachings», s’exclame Nicolas Walder, maire de la Ville de Carouge.

Six mois plus tard, le bilan

S’il devait subsister des doutes sur le fait que diminuer sa production de déchets était à la portée de tous, ils ont été balayés d’entrée de jeu : la diminution globale des déchets incinérables des familles arrivées à la fin du programme a été de plus de 60%! La famille vainqueur a même réussi à les réduire de 97%! Des économies financières, une plus-value pour la santé grâce à des produits plus savoureux et sans produits chimiques, des moments de qualité en famille plus nombreux, une grande fierté : tels ont été les avantages majeurs cités par la plupart des participants. « Ça a été une magnifique expérience partagée en groupe, une rencontre humaine très enrichissante, une vraie prise de conscience vécue avec ma fille » s’exclame l’une des participantes.

Un coach très présent

Une séance toutes les deux à trois semaines avec le coach a été un élément déterminant pour trouver des astuces locales et garder la motivation. La gratitude des familles envers leur coach bénévole a été largement mentionnée. Mais les changements n’ont pas été sans efforts sur une période si courte. Il a fallu essayer des nouveaux produits, tâtonner des recettes faites maison, renoncer aux habitudes pour chercher d’autres solutions. «Les familles ont choisi des habitudes qui correspondaient à leur propre mode de vie, car le programme visait à réduire leurs déchets, tout en augmentant leur bien-être. Il n’en reste pas moins que le résultat est là : les diminutions ont été importantes à force de petits gestes», s’enthousiasme Flavia Wallenhorst, responsable de ce coaching. Une famille de quatre personnes a même réussi à n’avoir plus que 87 grammes de déchets par semaine, ce qui pèse moins qu’une plaque de chocolat ! «J’espère que cette expérience inspirera de plus en plus de familles carougeoises. Si chacune d’entre elles prenait quelques nouvelles habitudes, par exemple une par semaine ou par mois, la réduction globale de déchets incinérables serait rapidement énorme ! Si on ramenait à l’échelle de Carouge cette diminution de 60% obtenue par les familles, 2500 tonnes d’incinérables seraient économisées sur une année !» ajoute Dorinda Philips de Zero Waste Switzerland. Difficile de revenir en arrière lorsqu’on réalise qu’il est possible de maîtriser sa consommation et son impact sur la planète. Ces familles poursuivront sans nul doute leurs nouvelles habitudes. Un rendez-vous avec 25 autres ménages qui souhaitent se lancer dans l’aventure est d’ores et déjà prévu, cet automne. Les inscriptions sont ouvertes ! La Ville de Carouge se réjouit de l’engouement du Zéro déchet et poursuit activement son objectif de réduction des incinérables de 30% d’ici à 2020.

Evènements zéro déchet

  • Brunch du goût 2019
  • Fête du 1er Août 2019

En construction.

Chiffres clés

En construction.