Carouge Zéro Déchet | Ville de Carouge

Carouge Zéro Déchet

Aimeriez-vous aider Carouge à devenir la première ville suisse Zéro Déchet, afin de préserver les ressources naturelles, contribuer à prévenir les changements climatiques et créer un avenir plus durable pour vos enfants?

PORTÉE PAR LES HABITANTS, LA VILLE DE CAROUGE S’ENGAGE À DEVENIR LA PREMIÈRE VILLE SUISSE ZÉRO DÉCHET !

L’appel à projets « Construisons ensemble le Carouge de demain », lancé en 2017 dans le cadre des 10 ans de l’Agenda 21, a débouché sur un programme prometteur plébiscité par le public : « Carouge Zéro Déchet » ! Il est proposé par Leticia Regueiro, Dorinda Phillips et l’association Zero Waste Switzerland et démarre le 18 avril.

Pour préserver les ressources naturelles, contribuer à prévenir les changements climatiques et créer une économie locale plus durable, un mot d’ordre : éviter le déchet qui doit être brûlé. En Suisse, nous avons de quoi faire : 340 kg par personne de déchets urbains incinérés ou mis en décharge sont produits chaque année. Si on ajoute les déchets triés, on arrive à 715 kg par personne, un des chiffres les plus élevés au monde !

Agir à son échelle : un défi communal

Si on ne prend en compte que les déchets incinérables générés par les habitants, la moyenne cantonale se situait à 222 kg en 2016. « A Carouge, nous sommes parmi les bons élèves du canton avec 208 kg en 2016 et 179 kg de déchets urbains incinérés par habitant en 2017» se réjouit Nicolas Walder, conseiller administratif de la Ville de Carouge. « Mais le potentiel de réduction est énorme et le coût de traitement reste exorbitant : l’incinération de ces déchets carougeois, en tenant compte de ceux des entreprises, se monte à 1,5 millions par an ! ».
S’étant engagée à mettre en place le projet qui aura été choisi par les habitants, la Ville de Carouge s’apprête à relever un défi intermédiaire ambitieux : réduire la quantité de déchets incinérables par habitant de 30 % en 3 ans ! En d’autres termes, les Carougeois sont invités à délester leur poubelle de 1 kilo par semaine et par personne d’ici 2020.
Impossible ? D’autres villes européennes, comme Parme ou Ljubljana, l’ont déjà fait. Alors pourquoi pas Carouge ? En chemin, elle espère bien encourager d’autres collectivités à suivre le mouvement.

carougezerodechet.ch

Facebook CarougeZeroDechet